Cyclo Blavet Rive Gauche

Nos actualités

L'habit ne fait pas le moine...et pourtant.

Rédigé par Michel EZANNO - - aucun commentaire

La victoire du prometteur Benoît Cosnefroy l'automne dernier, lors des championnats du monde sur route espoir à Bergen , a apporté une bouffée d'optimisme au cyclisme français. Dommage que le champion normand ne revêt point le maillot arc-en-ciel tant convoité; en effet, sur les premières épreuves de ce début de saison, le coureur arborait le maillot habituel de son sponsor (AG2R La Mondiale). Je comprends que les champions du monde des autres disciplines (VTT, contre la montre, piste, etc) ne portent pas leur maillot sur les autres courses. Benoît Cosnefroy a toutes les bonnes raisons de revêtir une tunique distinctive. Je me pose une question: la victoire de benoît Cosnefroy a t-elle moins de crédit que le titre de champion d'Europe élite sur route du norvégien Alexander Kristoff devant une faible concurrence? Rappelons que le coureur norvégien porte sur toute la saison, le maillot blanc frappé d'étoiles. Ne pourrait-on pas imaginer le futur maillot du champion du monde espoir ceint de bandes arc-en-ciel verticales par exemple, ce qui le différencierait du maillot du champion du monde élite ( bandes arc-en-ciel horizontales). Messieurs de l'UCI, faites preuve d'un peu d'imagination.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot mwvbw ? :